Tout savoir sur la bartholinite

Boule sur lèvre extérieur génitale : L'essentiel à connaître

La bartholinite représente une inflammation ayant une origine infectieuse qui survient au niveau des glandes de Bartholin. Il s’agit des glandes faisant partie de l’appareil reproducteur de la femme. En effet, la bartholinite se manifeste par une forte douleur dans le vagin. Pour y remédier, une prise en charge médicale est nécessaire.

Bartholinite : qu’est-ce que c’est ?

La bartholinite constitue une inflammation localisée au niveau de la glande de Bartholin nécessitant un traitement médicamenteux. En effet, il s’agit d’une pathologie de la vulve très fréquente qui se manifeste par des abcès ou des kystes. La glande de Bartholin constitue en réalité deux glandes hormonodépendantes assurant la lubrification du vagin. Elle a une forme allongée et aplatie et mesure entre 10 et 15 mm.

On retrouve les glandes de Bartholin en profondeur, près du vestibule. Leur vascularisation est assurée par plusieurs artères et un réseau de veines complexe. De plus, elles sont retenues grâce au muscle constricteur appartenant à la vulve. Le canal excréteur des glandes de Bartholin aboutit au niveau des petites lèvres, à proximité de l’hymen.

Les symptômes de la Bartholinite ?

La bartholinite dispose d’une multitude de symptômes. En effet, cette affection impacte négativement la santé et se manifeste par plusieurs signes que sont :

  • La douleur aiguë au niveau du vagin ;
  • La sensation de chaleur et les rougeurs dans le vagin ;
  • La présence d’une tuméfaction au niveau du périnée et de la vulve.

Le diagnostic d’un médecin permettra de valider la présence d’un abcès ou d’un kyste pendant une palpation qu’on devra drainer par une chirurgie. La tuméfaction peut créer une douleur lancinante ainsi qu’une déformation chaude et de couleur rouge.

Bartholinite : quelles sont ces causes ?

L’infection contractée par la glande de Bartholin est causée par des germes de provenance vaginale, la chlamydia, les mycoplasmes ou un gonocoque. Par la suite, l’infection utilise la voie canalaire pour remonter. Toutefois, la bartholinite peut aussi être causée par des entérobactéries et des troubles digestifs.

Toutefois, les infections comme la gonorrhée ou la chlamydia sont les seules causes des bartholinites s’il s’agit d’une co-infection via le VIH. Par ailleurs, elle peut résulter d’une complication lors d’une intervention vulvovaginale. Dans certaines situations, un kyste est formé à proximité de la glande ou du canal excréteur. Ceci entraîne une surinfection.

Les médecins évoquent aussi le traumatisme lié à un accouchement ou l’épisiotomie comme des causes de Bartholinite.

Diagnostic et examenBartholinite : Quelles sont ces causes ?

Pour avoir un diagnostic d’une bonne fiabilité, il faut effectuer un examen clinique. Ce dernier permet à l’aide des prélèvements de chercher d’éventuelles infections sexuellement transmissibles pouvant causer une bartholinite.

Les prélèvements sont plus indiqués chez les personnes présentant le plus de risques tels que les jeunes femmes ou celles qui ont un nombre élevé de partenaires. En effet, selon le germe découvert pendant le prélèvement, il est nécessaire de faire une recherche de germe chez l’éventuel partenaire.

Les traitements possibles

Pour faire face à la bartholinite, de nombreux traitements sont envisageables. Découvrons ces différents traitements.

  • En première intention, on effectue une mise à plat par chirurgie de l’abcès ;
  • On peut aussi procéder à une incision sur le dôme saillant de la glande ;
  • Un drainage durant environ 24 heures voir 48 heures à l’aide d’une lame Delbet ou une mèche iodoformée ;

Les bartholinites sont souvent bénignes. Toutefois, elles représentent fréquemment un motif de consultation. Ainsi, il est nécessaire d’effectuer un examen clinique et un traitement pour drainer l’abcès au niveau des glandes de Bartholin.

Articles similaires

Noter cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au Premier Plan
Suivez-nous !
Articles Récents
Categories